Présentations
Discussions

La réalité augmentée : « Errer au musée de sciences et de technologie » en Chine

Qianqian Hao, Musée des sciences et de la technologie de la Chine
Cette séance traite de l’application mobile « Roaming in Science and Technology Museum » (errer au musée) utilisée au Musée des sciences et de la technologie de la Chine, et démontre comment le recours à la réalité augmentée (RA) dans la salle d’exposition « Science Paradise » permet de rehausser la participation, l’interaction et le partage des connaissances. On y résumera les problèmes rencontrés et les leçons tirées, notamment en ce qui concerne la réticence à télécharger des applis mobiles, l’aménagement de scènes de RA complexes, l’interaction rehaussée par le jeu, etc. Il sera également question de divers scénarios d’application de la technologie de RA dans les musées de sciences et de technologie, comme les visites guidées avec RA, les guides virtuels, la « pleine exposition », l’interaction au musée, les jeux virtuels de RA, la culture de la RA, les produits créatifs, etc.


Les trois « R » du Science Wagon

Zhichao Jia, Musée des sciences et de la technologie de la Chine
Important élément du Musée des sciences et de la technologie de la Chine, le « Science Wagon » joue un rôle essentiel dans la stratégie de vitalisation rurale chinoise et l’approfondissement des connaissances scientifiques en régions rurales. Le musée mise en effet sur le Science Wagon pour sensibiliser les populations rurales à la science. Ses expositions font découvrir la technologie au moyen de la réalité virtuelle (RV), de la réalité augmentée (RA) et de la réalité mixte (RM), comme le font « l’échelle de Jacob » en RA et le Jiaolong (un submersible habité en eau profonde) en RM. Cette séance porte ainsi que l’application des technologies RV, RA et RM à bord du Science Wagon.


Viser les utilisateurs, plutôt que les employés – migrer quatre sites Web distincts vers une seule et même bannière

Lauren DiVito, Ingenium – Musées des sciences et de l’innovation du Canada
En 2017, la Société des musées de sciences et de technologies du Canada a été renommée Ingenium – Musées des sciences et de l’innovation du Canada. Ingenium et ses trois musées – Le Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada, le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada et le Musée des sciences et de la technologie du Canada – célèbrent ensemble la créativité, la découverte et l’ingéniosité humaine, avec un accent mis sur le récit des gens. Avec ce virage axé sur les utilisateurs s’est révélée la nécessité de consolider quatre sites Web sous la même bannière tout en préservant l’identité unique de chacun des musées. Malgré des délais serrés, nous avons travaillé à la restructuration des contenus existants afin de rehausser l’expérience des visiteurs et de créer de solides occasions de promotion croisée, tout en privilégiant un format plus accessible et inclusif. Cette présentation comprendra une discussion sur la démarche, les méthodologies agiles, les difficultés, les échecs, les réussites et le chemin à parcourir dans l’avenir.


Les technologies numériques et les musées – les leçons tirées

Nina Borisova, Musée central des communications A.S. Popov
Fondé en 1872, le Musée central des communications A.S. Popov (à Saint-Pétersbourg, en Russie) a fait l’objet d’une reconstruction à vaste échelle au début des années 2000. C’était le début d’une complexe intégration des technologies numériques. En effet, si on a reconnu les nombreux avantages de la numérisation (base électronique pour les artefacts, automatisation, nouvelle vie pour les expositions, etc.), les problèmes ont été nombreux, comme la nécessité de remplacer fréquemment les logiciels, le matériel projectif et autres équipements, les difficultés rencontrées en ce qui concerne la préservation du matériel numérique étant donné l’obsolescence des supports informatiques, et l’informatisation des espaces d’exposition et leur transformation en zone de jeu – au détriment de la présentation de collections historiques –, un virage qui n’a pas toujours été populaire auprès des visiteurs du musée.

Event Timeslots (1)

Mercredi 17 octobre
MSTC

-